© 2018 Aiki Shuren Dojo du Vexin

Le fondateur de l’Aïkido, Moriheï UESHIBA (1883 – 1969), fut inspiré par les meilleurs maîtres d’arts martiaux du Japon de l’époque (écoles de Ju-Jitsu, d’escrime traditionnelle). L’arrière-plan philosophique ou religieux (traditions Shinto – Zen – Taoïste) joua un rôle très important dans l’élaboration de cet art.

A côté du retour aux sources à l’esprit traditionnel du samouraï, il réussit à ouvrir sa pratique à des notions plus modernes telles que la recherche de la paix, de la fraternité ou de l’harmonie et développa à partir de 1948 l’enseignement d’une discipline neuve et originale, qui commença dès 1950 à rayonner dans le monde entier, notamment en France.

Cette pratique permet de s'initier et de se perfectionner dans une Voie s'appuyant sur des principes solides.  Chacun peut de la sorte orienter sa propre recherche sur les traces du Maître Morihei UESHIBA qui prônait l'harmonie universelle à travers la jonction entre l'aspect matériel et l'aspect spirituel. Le but est de permettre au pratiquant d'évoluer dans la pratique du Budo japonais tout en éveillant sa propre conscience pour être libre, responsable et bienveillant.

Le WANOMICHI, littéralement "la voie de la paix", est l'enseignement transmis par Daniel Toutain, élève direct de Maître Saïto qui suivit Maître Moriheï Ueshiba durant vingt trois ans.